32--------------------------------------------------------------------

Publié le par Juliette Mézenc

la lecture est le lieu d'un hallucinant transfert d'énergie, à chaque fois que je le vis j'en suis stupéfaite, vraiment ces mots sur le papier qui progressivement te désemcombrent, te font la respiration plus libre, ces mots qui ouvrent les yeux mais ici pas de sens imagé non, je sais je sens que mes paupières s'écartent vraiment. J'aimerais bien participer à des recherches là-dessus, être recouverte d'électrodes et de fils dans ces moments-là... Merci Volodine, j'ai trouvé mon Art  Poétique (voir "en vrac") et je résiste pas à la tentation de le citer à nouveau : "Lire un roman de Iaktoub Khadjbakiro revenait souvent à voyager sans tenue de sauvetage, périlleusement, à travers les hantises et les hontes de notre temps, au coeur de ce que refoulent et nient les gens qui passent".

Publié dans kommen kon krée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article