------------------------------------------------------------------

Publié le par Juliette Mézenc

 
 
 
Il y a : des hommes qui la croisent sur l’étendue gelée. Ils portent tous des bermudas à fleurs et plusieurs cravates noires autour du cou, qui les étranglent un peu. A intervalles réguliers, ils se mettent à genoux pour lécher la glace. Parfois, l’un deux reste ainsi la langue collée à la paroi gelée, le cul en l’air et un bras s’agitant pour réclamer de l’aide.
 


Extrait de "Passera passera pas" (ex-Poreuse.... Modification du manuscrit, changement de titre, même propriétaire)

Publié dans autres textes

Commenter cet article