57---------------------------------------------------------------------

Publié le par Juliette Mézenc

beaucoup de plaisir à lire ce matin l'article de Bartleby sur l'essai de josé ortega y gasset intitulé "La déshumanisation de l'art". Une version claire, aboutie, brillamment formulée des vagues bribes de notes que j'ai pu écrire jusque là sur le blog et mon carnet (délaissé depuis que je tiens le blog mais bien pratique la nuit ou tôt le matin quand l'ordi est éteint). Formidable donc cet article pour la vilaine fainéante que je suis, si vous voulez connaître ma définition du roman, ses enjeux, allez sur son site...

et puis en repensant à mon carnet délaissé au profit du blog, je réalise que la part faite au départ aux récits de cauchemars, à l'expression des angoisses, toujours les mêmes, assommantes, a progressivement dimininué pour disparaître et laisser tout le champ aujourd'hui à la réflexion, la création et la déconnade, c'est OUF !

Publié dans kommen kon krée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article