61---------------------------------------------------------------------

Publié le par Juliette Mézenc

Je participe ces jours-ci à un stage au Centre Chorégraphique National de Montpellier intitulé "Ecritures chorégraphiques" et animé par anne lopez et christine jouve. Elles ont notamment évoqué ce qui était premier pour elles dans le processus de création, du moins pour leurs derniers spectacles. Pour anne lopez, une vision, plus précisément un rêve, à l'origine de "Idiots mais rusés". Elle a besoin au départ d'une image, un lieu, une ébauche de scénario. Pour christine jouve, pas de vision, juste de vagues intuitions au tout début de France -Algérie. Et une rencontre, avec le plasticien patrick andré. Mon attention est tout de suite captée par ces questions liées à ce qui surgit au tout début, le point de départ, même si l'expression ne convient pas, rien de statique au commencement, plutôt une poussée, de l'intérieur. Trop fatiguée pour en dire plus ce soir, faut dire qu'elles nous ont fait danser ! pas question d'écouter vaguement/sagement avec elles... 

Publié dans kommen kon krée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article