je construis et bétonne - pas trop

Publié le par Juliette Mézenc

Le Journal du brise-lames avance, le souci c’est qu’il n’avance pas de façon linéaire – je construis dans des allers-retours permanents – d’où ma difficulté à mettre en ligne des extraits. J’avais songé un moment à poster tous les textes au fur et à mesure mais j’y ai vite renoncé pour cause d’anarchie avérée, ce qui ne me déplait pas. Je construis et bétonne – pas trop j’espère, faut faire passer l’air – dans un second temps.
En fait ce Journal n’a vraiment rien d’un Journal, et tout d’un texte pensé et fabriqué dans un souci de créer des tensions, des contrepoints et lignes de fuite... bref un équilibre des forces qui formera au final, si tout va bien, une oeuvre avec sa cohérence propre. Ce qui complique tout et rend la chose bien plus passionnante encore c’est la multiplicité des matériaux – et donc des intervenants que j’ai présenté ici, ,  ou encore  et bientôt d’autres – qui vont s’assembler au final : textes bien sûr mais aussi photos, images de synthèse, sons, vidéo. Cinq mois que j’y travaille et le sentiment que je ne suis encore qu’au début de l’aventure. Et une certitude : le Journal du BL est et sera numérique, images et sons ne sont pas là pour illustrer et faire joli mais bien comme composants indispensables à  l’économie de l’ensemble. Les possibilités qu’offre aujourd’hui l’édition numérique sont sacrément stimulantes. Prenez le temps de lire la mutation numérique : une logique du pire de monsieur Bon sur le sujet (jetez au passage un œil dans sa valise)  non sans avoir visionné auparavant cette vidéo sur youtube, vivent les révolutions ! 

Publié dans projet brise-lames

Commenter cet article