3--------------------------------------------------------

Publié le par Juliette Mézenc

Ecrire ne se décide pas. On ne peut décider qu'une chose : accorder du temps à l'écriture. Se rendre disponible. Ne plus répondre aux sollicitations extérieures, se déconnecter pour être totalement présent à soi-même et au texte qui cherche à émerger.  En cela que l'écriture (et toute forme de création) relève de la recherche fondamentale : on cherche sans nécessairement touver et on trouve souvent au moment où on s'y attend le moins, comme "par hasard". Parce que dans ces moments stériles, ces moments de vague, il se passe quelque chose qui resurgit ensuite sous la forme appropriée. Non, vraiment, je crois qu'on ne décide pas grand chose sauf : faire une place pour l'essentiel, pour la vie, créer encore, ne pas capituler.

Publié dans kommen kon krée

Commenter cet article