--------------------------------------------------------

Publié le par Juliette Mézenc

 

 

J’ai entrepris de le dérider – longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion de s’amuser, sortir un peu – du bout des doigts d’abord, son aspect de tête de poulet prêt à cuire avait des raisons d’écoeurer. Rabougri qu’il était entre mes deux mains grises. Pitoyable et ridé. Un vieillard à qui on aurait demandé de piquer un cent mètres… Faut bien pourtant. J’ai pas le choix : l’Electricité ne me quitte plus depuis l’accident. Il faut que je lui trouve une issue, c’est ça l’idée : l’expulser et rester enfin pénard, seul dans ma boîte. Même si ça doit être momentané.

 

Alors va pour la bonne vieille méthode, éprouvée, attestée. Des années que je l’ai pas employée. Pas envie. Aucune. Vraiment. Même quand l’Electricité me tourmentait, je préférais me laisser grignoter. Mais là c’est plus vivable. Faut me croire. Réflexe de survie sans doute. Quelle connerie quand on y pense, le réflexe de survie !

 

Allez, au charbon ! Y’a pas d’autres solutions.

 

Je le prends à pleines mains maintenant, le corps mou et caverneux, plus d’états d’âme, faut que ça saigne ! Le gland glabre apparaît… il est drôle avec ses faux airs d’alien à capuche… et puis cette minuscule mais alors minuscule bouche aux lèvres délicatement pulpeuses… Je croyais les petites lèvres l’apanage des femmes… mais non, moi aussi, je le proclame, moi Guillaume G., j’ai des petites lèvres ! J’AI DES PETITES LEVRES !!!! L’enthousiasme de la découverte se propage électrique aux membres de l’équipage. Il se raidit bien vite maintenant, l’objet de mes efforts. Je fais coulisser fébrile le piston dans le cuivre, le truc trique, je fais coulisser sous ma paume servile, je fais coulisser… mais rien ne vient. Anne, ma sœur Anne… ? décide de me donner la main, elle me montre son cul qu’elle a bien en chair à force de guetter depuis tellement d’années, aussi je ne tarde à venir et.

 

Je reprends mes esprits. Il le faut pour vous raconter. Mais je n’y crois pas. Vous n’y croirez pas non plus. Qui y croirait ? De la verge luisante surgit, toute fraîche émoulue, une forme improbable : un tout petit vélo sur lequel est juché une toute petite femme… qui ressemble à Mathilde. A s’y méprendre.   

 

 

Nouveau roman

Publié dans autres textes

Commenter cet article