15------------------------------------------------------

Publié le par Juliette Mézenc

Comme je deviens, progressivement , qui je suis (selon l'injonction de Nietzsche), à force de recherches, questions, travail (et je ne parle pas bien entendu de travail "rentable" pour soi ou pour d'autres mais de travail intime, personnel, de celui avec lequel on a tout a gagné même s'il ne rapporte rien), je crois que je me rapproche peu à peu de mon écriture, sans véritablement l'atteindre. C'est une tension vers. Bientôt, je m'y reconnaîtrai peut-être. Maryline Desbiolles dit que la perfection c'est être au plus près de soi-même. 

 

Publié dans kommen kon krée

Commenter cet article