amour

Publié le par Juliette Mézenc

17 juin

 

Meribel-2.JPG

 

Dans son regard une chaleur qui dore instantanément la peau de son enfant, éclaircit ses boucles, aussi.

Celui qui touche à un seul de tes cheveux, t'entends hein, pas deux, pas trois, un seul...

Il tourne à nouveau le regard vers la mer. Au loin, au bout de sa canne, un pétrolier.

C'est simple, il est mort.

 

 

photo : john skinner

Publié dans projet brise-lames

Commenter cet article

stéphane Gantelet 21/09/2010 11:32



Une vraie mère juive en quelque sorte...



Juliette Mézenc 21/09/2010 11:37



tiens, curieux que tu réagisses aussi vite ;)