avis de grand frais

Publié le par Juliette Mézenc

8 juin

 

Situation générale  et évolution : dépression relative temporaire de 1006 hPa sur Roussillon se comblant en fin de journée. Flux de Sud très fort sur le golfe du Lion qui n’en peut plus.

Avis de jambes noires comme des échasses

Perché là-haut

Des membres longs, donc, et secs

Un œil fixe

Mer : belle

Temps : nuageux par entrées maritimes (il faut imaginer à ce stade, mais ce n’est qu’une suggestion, des langues de nuages très bas qui filent sur l’eau et se défilent soudain pour laisser apparaître le paysage dans un été triomphant, aussitôt recouvert)

Il avance, la visibilité est localement excellente (par moments)

Il est enfiévré (par le voyage, la faim, le désir ?)

Il se rapproche

 

CLIC CLAC

 

Sur le pain au chocolat que tient négligent un enfant, sa chair est de la même couleur que le pain au chocolat, dorée, avec ce fondant de la chair d’enfant, un renflement tendre au-dessus de l’élastique de la culotte qui serre un peu, une main qui n’a que très peu saisi, enfant puissance 10, le bec sur le pain doré s’est refermé

 

Plus loin

Avis de grand frais

Il est reparti sur ses échasses qui zigzaguent dans la chaleur

 

Encore plus loin

La mère est interdite

Houle : néant (en apparence)

 

Encore plus tard

Un goéland criaille, un bout de pain au chocolat accroché au bec.

 

Le journal du brise-lames

Publié dans projet brise-lames

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pons 16/07/2010 09:40



Le Weather repart... La chair de l'air se perd à travers le vague.



natacha 15/07/2010 15:46



merci pour le grand frais de vous lire madame


avec une merveille de merveille pour enfant puissance 10 et mère interdite tout à fait ce que l'on peut vouloir éprouver


 



Juliette Mézenc 15/07/2010 15:56



merveille de te retrouver ici natacha !