partir d'une image - ateliers d'écriture

Publié le par Juliette Mézenc

atelier # 2 à la Librairie L'échappée Belle

 

Ecrire à partir d'une image en s'interdisant de la décrire. 

 

 

arton926-8f0d8.jpg

J’ai dans le regard vide, une absence.

Calme et posé, j’ai dans le regard l’obscurité.

 

Le trouble, la souffrance

remplissent ces cavités,

Portés sur l’humanité;

Vacante puis évanouie;

qui en a fini de cette tuerie, de cette folie.

 

J’ai dans le regard le chaos

Et l’attente, interminable et lente, d’un monde espéré.

 

Clément Ramon

 

 

 

d-apres-Mark-Rothko-Untitled-1950-2.jpg

 John Skinner

 

 

 

 

motard_modif.jpg

Chère Grand-mère,

 

Le Chambon sur Lignon sports et aventures extrêmes

son paysage fractal

ses rocs ses falaises ses athlètes

Chambon sur mignon, un week-end en roue libre

au septième ciel avec ou sans delta plane

 

J'aurai dû suivre le regard charbonneux de la fillette

plonger au cœur des ténèbres

tenter de comprendre pourquoi elle tendait vers moi

ses yeux immenses dévorant son visage

dévorant la nuit de ses cheveux noirs

 

Mais voilà Grand-mère, tu sais que j'ai l'instinct de fuite chevillé au corps

j'ai préféré suivre les chevaux et remonter en file indienne les sentiers de Chambon

sports et aventures à la queue leu leu

à l'aventurette

à cause d'un motard à moustaches

en combi jaune et rouge

BMXXX

 

CHAMBON sur Lignon CHAMBON sur Lignon

CHAMBON CHAMBON CHAMBON

 

CHAMBON !

1 seconde d'arrêt

La gare de Chambon est en noir et blanc

j'aperçois la fillette donnant la main à sa mère

habillées propres et pauvres, elles ont l’air

des petites gens qui s'efforcent de rester dignes

et le regard droit

suivant les lignes

des chemins de fer

de Chambon

 

Qu'est-ce qu'elles peuvent bien venir foutre la mère et la fille

à Chambon sur Lignon sports et aventures ?

 

La fillette a peur, le quai est bondé de voyageurs

à la queue leu leu les voyageurs et leurs bagages

Le train marche à vapeur et le motard à voiles

ça fait une épaisse fumée blanche

sur la suie noire de ses paupières

elle cligne des cils et se frotte la joue

elle écrase des ombres sur son visage les étale

une larme brune coule

jusque dans son cou maigre

 

Dis Grand-mère, qu'est-ce qu'elles peuvent bien fuir

à Chambon sur Lignon Chambon sur Lignon Chambon sur Lignon Chambon sur Lignon ?

 

Elise Carville

 

 

 

J'ai devant moi, l'insouciance du temps, J'ai devant moi, une petite fille décidé, Décidé à vivre les moments du présent, j'ai devant moi aucune once d'orgueil, Une volonté d’être avec le plus de douceur possible.

J'ai devant moi, un être joyeux et espiègle, curieuse et volontaire, J'ai devant moi une petite fille, A qui j'aimerais offrir de mon temps, Le mien si précieux en ce moment, Avec qui je me permettrais de faire valoir cette insouciance qui est mienne,

 

Sans aucune once de gène,

J'ai devant moi, l'insouciance du temps .

R.

 

 

Publié dans ateliers d'écriture

Commenter cet article