pas de titre aujourd'hui

Publié le par Juliette Mézenc

10 mars
 

 IMG_8540.jpg
photo : martine bousquet


Chaleur. La mer s’ouvre et sent. Un peu comme tôt le matin, l’été, quand la mer sent la mer. L’hiver, la mer ne sent pas la mer. Ou alors plus loin, peut-être, en haute mer.

 

 

Publié dans projet brise-lames

Commenter cet article

Ponsky 21/05/2010 08:34



Oui ! Une mer qui rafistole les lames brisées ... lol


 



Ponsky 19/05/2010 10:10



L'hiver est rêveur.
L'hiver rêve la mer. Ailleurs il la couve. La couvre.
L'hiver est couvert.

J'aime beaucoup ce cliché où la lame se retient... N'en finit pas... Elle nous détient, nous maintient au creux de la vague. Quelque chose s'ouvre.


Oui... J'ai touché le fond
La vague est douce
Et l'écume du monde est profonde.



Juliette Mézenc 21/05/2010 08:01



merci, nous partageons la même mer, visiblement ;-)



Caroline 27/03/2010 07:53


Je me dis qu'il faudra bien que je prenne le temps de venir voir la mer.


fafet 26/03/2010 15:32


J'aime bien ces quelques phrase. Elles collent à cette première journée ensoleillée et chaude. Elles sont chaudes en fait.